Photo M.P

Début de la campagne hivernale des Restos du Coeur : « On peut parler de misère »

« Aujourd’hui, on n’a plus le droit ni d’avoir faim, ni d’avoir froid »,chante les Enfoirés. Pourtant en Lot-et-Garonne, à un mois de Noël, certains parents se contentent d’un bout de pain pour que les enfants puissent manger un peu, certaines familles se retranchent toute la journée dans les locaux des Restos du Coeur pour se tenir au chaud, car le chauffage…