La place centrale pourrait bientôt disposer d’une borne Wi-Fi. photo Mairie de Monsempron-Libos

Monsempron-Libos retenue par la commission européenne pour l’installation de bornes Wi-Fi

L’initiative WiFi4EU a été créée en 2018 par l’Union Européenne dans le but de permettre aux municipalités de s’équiper d’un dispositif de Wi-Fi gratuit, ouvert et sécurisé, et ainsi offrir des services dans les espaces publics qui n’en disposaient pas encore. Comme plus de 10 000 communes de l’Union Européenne, Monsempron-Libos a tenté sa chance.…

Lors de la répétition de ce mardi au théâtre de Mézin. Photo Mairie de Mézin

300 écoliers de l’Albret réunis en chorale à Mézin

Contactées en début d’année, sept communes de l’Albret ont accepté de participer à un projet commun de chorale. Au total, 13 classes des communes de Mézin, Sos, Poudenas, Moncrabeau, Francescas, Vianne et Durance, soit 300 élèves, se retrouveront mardi soir pour présenter « Miss Terre ma Terre ». En collaboration avec l’Éducation nationale et l’École de musique…

L’an dernier, le rugby et l’entreprise CIB sont venus défier les basketteurs. Photo BCMM

Fin de saison conviviale au BCMM

Ce samedi sera l’occasion de clôturer sportivement l’année pour le BCMM. Comme à chaque fin de saison, les basketteurs de toutes les catégories du club se retrouvent pour affronter lors d’un tournoi amical leurs parents, les associations ou entreprises mézinaises ayant monter une équipe pour l’occasion. La journée sera ponctuée par un repas grillades. Moment…

Le Chrono 47 constitue une épreuve unique en France. Photo D.R

Chrono 47, l’innovation sportive au service du territoire de l’Albret

Les coureurs s’élanceront de Condom pour un parcours qui reliera Moncrabeau, Mézin, Sos, Réaup-Lisse, Poudenas pour finir après une boucle à Mézin. C’est la toute première fois qu’une telle épreuve est intégrée à la Coupe de France. Alain Lorenzelli, président d’Albret Communauté, se réjouit de la visibilité offerte au territoire, et des retombées économiques et…

Le mouvement se rassemble tous les premiers vendredis du mois devant la mairie de Nérac. Photo D.R

Test sur les résidus de pesticides et polluants : l’argument choc du mouvement « Nous voulons des coquelicots »

Ils sont prêts à se rassembler tous les premiers vendredis de chaque mois devant la mairie durant deux ans pour obtenir l’arrêt de l’utilisation des pesticides, via une pétition à faire signer par plus de 2 millions de personnes. Le mouvement citoyen « Nous voulons des coquelicots » lancé à la fin de l’été, de…