Piere et Karine ont chacun un fromage qui porte leur nom. Photo M.P

Le « Kamengiroux », le « camembert » lot-et-garonnais

C’est une histoire qui commence en 1947, avec le voyage en train d’une femme seule avec sept vaches normandes laitières depuis la Normandie et une longue marche jusqu’à Monbahus. Deux générations plus tard, Pierre Moinet a repris la ferme de sa grand-mère, dans laquelle il perpétue depuis trois ans une tradition bien normande : la production de…