Kaïs et son coach, Christophe Brésolin. Photo JCA

Kaïs, jeune judoka à fort potentiel

47 Infos : Quelles étaient tes attentes pour cette Coupe de France ? Kaïs : Je voulais faire premier. Je n’en étais pas sûr mais j’étais parti pour. Je suis quand même content du résultat. Christophe Brésolin : Au vu des résultats de Kaïs sur cette saison et de l’expérience qu’il s’était faite la saison…

Lors du tournage avec la Cie La Patte de Lièvre. Photo Musée du Liège et du Bouchon

Le Musée du Liège et du Bouchon prépare ses 20 ans

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas au Musée du Liège et du Bouchon. « Cela fait trois ans que je suis ici et on n’a jamais de point de repère », s’étonne Marie Cucchi, médiatrice culturelle. Depuis trois ans, la fréquentation du musée fluctue selon les périodes pour atteindre en moyenne 5 000 visiteurs…

Christophe Brésolin a accueilli une quinzaine de jeunes judokas durant ce stage. Photo C.L

Un stage de judo en petit comité

C’est la première fois depuis la naissance de ces stages, devenus une tradition au JCA depuis une quarantaine d’années d’existence, qu’il accueille si peu de judokas sur les deux jours dédiés au judo et aux jeux de société pour les vacances de février. Christophe Brésolin s’en désole, même s’il sait que certains de ses minimes…

Ce week-end sera l'occasion d'assister à la danse du lion. Photo D.R

Lumière sur… L’année chinoise à Mézin et en Albret

Sylvette Desport, présidente de l’association Taïchi en Albret ne s’attendait pas à un tel engouement : « Nous avons parlé de notre projet à la bibliothèque et on ne sait pas trop comment d’autres associations mézinaises sont venues se greffer au projet. » C’est finalement toute la ville qui s’associe à l’événement : « Même les commerçants ont décoré leur…

Les coureurs n’avaient jamais été aussi nombreux à Cauderoue. Photo S.G

Succès absolu pour la Course des sables

928. C’est le nombre d’inscrits à la dernière Course des sables. Jamais autant de coureurs n’avaient foulé les chemins sablonneux de Cauderoue. L’association Cœur et Sport 47 organisatrice de l’événement depuis 17 ans et son président peinent encore à trouver les mots pour l’expliquer : « Tout s’est déroulé au mieux », sourit modestement Jean-Luc…