Anne-Marie Barthares (à droite), Présidente du Club Photo du Mézinais, dans le laboratoire de développement avec Monique (centre) et Lili (à gauche). Photo C.L

En mai, photographiez ce qu’il vous plaît !

Club photo du Mézinais : Du plaisir de l’authenticité au partage de la technique Au Club Photo du Mézinais, le passage au numérique ne s’est jamais fait : depuis la création du club en 1999, on continue de photographier en argentique. Dans le labo du club, la chambre noire vibre toujours d’excitation au moment du…

Spirit’Moov : L’énergie sportive pour la bonne cause

Les causes caritatives font parties de l’essence même de l’association Spirit’Moov, née en 2014 à Villeneuve-sur-Lot. Romain, Ludiwine, Fabienne et Corinne, les quatre professeurs bénévoles portent des valeurs communes de partage et une passion commune, la Zumba. « Nous recherchons toujours une juste cause pour laquelle nous organisons bénévolement une levée de fond », confie Romain Vernaujou,…

Jean-Louis Costes et Marie-Lou Talet ont présenté le projet final de l’avenue de l’usine. Photo M.P

Avenue de l’usine : le projet final s’engage

Ce jeudi lancera officiellement la phase de transformation visible de l’avenue de l’usine avec l’ouverture des plis de réponse aux appels d’offre, avant le début des travaux au mois de juin. Marquée par son histoire et son patrimoine, l’avenue de l’usine portera toujours aussi bien son nom, dans un style plus moderne, où le style…

Les Amis de Lusignan-Grand organisent leur 1er rendez-vous de l’année. Photo D.R

Lusignan Grand : Une journée sous le signe du partage

Créée en 2008 par Jean-Max Courrié et Jean-Pierre Claverie, l’association des Amis de Lusignan-Grand compte aujourd’hui près de 70 adhérents dont une quarantaine sont des membres actifs. L’objectif de ces bénévoles ? Faire revivre cette petite commune de Lusignan-Grand perchée sur les coteaux de Saint-Hilaire-de-Lusignan en proposant différents évènements. La 7e édition du Troc Vert…

Les cours ont lieu le lundi et jeudi à Castelmoron. et le mercredi et jeudi à Lafitte. Photo D.R

Du yoga « thérapeutique » avec Maguy Carmelli

« C’est une activité que je ne pensais pas pratiquer un jour. Le yoga m’apparaissait comme beaucoup trop calme. Finalement avec ma vie bien trop active et stressante, j’y ai trouvé le calme qui me manquait. » Depuis un an, Maguy Carmelli, 33 ans, a laissé tomber sa profession d’ergothérapeute pour devenir professeur de yoga à…